Foire aux questions

Combien de séances sont nécessaires ?

Le nombre de séances varie en fonction des pathologies et des individus. La plasticité cérébrale n'est pas le même chez tous les individus. Il en résulte que l’on ne peut pas savoir à l’avance combien de séances seront nécessaires.

Dois-je faire un diagnostic ?

Il n’est pas nécessaire de faire un diagnostic. La méthode agit en fonction des régulations à faire, spécifiques pour chaque personne. Il importe de poser des objectifs pour la thérapie afin d’accompagner au mieux le patient.

A quel moment dois-je arrêter ?

La décision se prend d’un commun accord entre le praticien et le patient. Elle intervient lorsque la personne estime, avec l’aide du praticien, avoir atteint les résultats et objectifs fixés en début de prise en charge.

Combien de séance par semaine ?

Il est recommandé de faire deux séances par semaine jusqu'aux 6 premières séances. Puis le rythme d’une séance par semaine peut être adopté, sauf cas particulier.

Quelle est la durée d’une séance ?

Il faut prévoir une séance d’une heure 15 à une heure 30, pour la première séance. Les séances suivantes durent une heure, dont 33 minutes de session.

A quel âge peut-on faire une séance ?

Le neurofeefback peut être pratiqué à tout âge, y compris chez les bébés. Le cerveau reste plastique jusqu'à la mort, même s'il l’est beaucoup plus plastique pendant les premières années de la vie.

Y a-t-il des contre indications ?

Il n’y a aucune restriction. La régulation du cerveau ne présente aucun contre indication, car le cerveau en se régulant optimise son fonctionnement. Des effets « non désirés » peuvent se produire, ils sont toujours passagers et durent le temps que le cerveau a besoin pour parvenir à se réguler.

Que faire si je prends des médicaments ?

Le traitement médical doit être poursuivi. En fonction de l‘évolution du patient, une diminution voire, un arrêt des médicaments peut être envisagé, par le médecin uniquement.

Puis je choisir la musique ou le film?

La musique de Zengar est systématiquement proposée mais le patient peut choisir une musique ou un film, qui lui convienne mieux. Il importe que le patient passe un moment agréable et soit détendu pendant la séance.

Que dois-je faire pendant la séance ?

Le patient n’a rien à faire. Le principe du Neurofeedback s’applique à un niveau non conscient. Aucune action volontaire n’est demandée au patient.